Méthode – Nettoyer et optimiser votre ordinateur Windows en 8 étapes

Oct 9, 2011   //   by d4v1d   //   Logiciels, Tutoriels  //  No Comments
Nous vous donnons aujourd’hui 8 instructions pour vous débarrasser de vos virus et logiciels espion puis pour optimiser les performances de votre ordinateur afin de lui offrir une seconde jeunesse.

Nous tenions tout d’abord à préciser que nous ne pourrions être tenu responsable de la perte eventuelle de données résultant des manipulations décrites ci-dessous. Pensez à bien sauvegarder vos données avant de vous lancer !

#1 – Nettoyage des fichiers temporaires et inutilisés

Avant de réaliser vos opérations de maintenance, il est préférable de faire un grand nettoyage du poste. Vous voudrez pour cela effacer les fichiers dont vous n’avez pas ou plus l’utilité.

  • Commençons donc par nettoyer les fichiers temporaires de Windows et de ses applications avec l’outil natif.

    Pour cela, rendez vous dans le menu démarrer > Tous les programmes > Accessoires > Outils système > Nettoyage de disque

    Une fois l’inventaire réalisé, il vous sera proposé de supprimer de nombreux éléments. Avant de procéder au nettoyage, précisez que vous souhaitez également Nettoyer les fichiers système et enfin validez.

  • Vous pouvez ensuite procéder à la suppression manuelle des fichiers résiduels dans les dossiers :

    – %windir%\Temp
    – %userprofile%\AppData\Local\Temp

    Pour y acceder, copiez simplement ces adresses dans la barre de navigation de votre explorateur de fichiers.

  • Utilisez enfin un programme d’inventaire de fichiers pour identifier ceux qui occupent le plus de place sur le disque et/ou qui peuvent être supprimés car très vieux.

    Le moteur de recherche natif à Windows fera amplement l’affaire, les critères de recherche seront : “datedemodification:il y a longtemps taille:extrêmement grand“.

#2 : Suppression des applications inutiles

Ici encore, vous allez supprimer les applications inutilisées afin de libérer de la place et accélerer le travail des moteurs de détections de contenus dangereux.

  • Windows propose via son panneau de configuration, un composant de gestion des programmes installés. Scrutez la liste à la recherche d’applications non désirées et procédez à leur suppression

  • Il arrive que certains programme ne figure pas dans cette liste ou fasse de la résistance à la désinstallation. Vous pouvez alors télécharger et installer le programme Microsoft Windows Installer Cleanup Utility.

    Selectionnez le ou les programmes désirés et confirmez la suppression.

    Cela peut aussi être utile lorsque des programmes installés précédement ne fonctionne plus, même après une désinstallation/réinstallation classique

  • C’est aussi le bon moment pour désactiver les composants additionnels dans vos applications. Exemple parlant, votre navigateur Internet qui est fréquement ralenti par de nombreux objets (BHO) inutiles que vous voudrez certainement désactiver.

    Sous Internet Explorer et Firefox, appuyez sur la touche ALT afin de faire apparaitre un menu d’options et choisissez Outils > Gérer les modules complémentaires

#3 – Suppression des virus et malwares

Il va s’agir maintenant de supprimer les contenus malveillants de votre ordinateur. Ces programmes se chargent en général de supprimer vos données, rendre vos applications instables, ouvrir un accès à votre poste à distance, détourner des mots de passe, émettre du courrier indésirable à vos contacts ou encore afficher de la publicité.

  • Vous devez acheter ou télécharger gratuitement un programme Antivirus fonctionnant à la fois de manière curative, pour la désynfection à posteriori de votre poste, mais aussi de manière préventive afin d’intercepter les futures tentatives d’infection.

    Pour cela nous vous conseillons d’installer et de lancer une analyse complète AVG Free Antivirus. Ce logiciel présente les avantages d’être gratuit, mis à jour régulièrement et de proposer des modules de protection additionnels pour la navigation sur l’Internet et la messagerie électronique.

  • Vous voudrez aussi vous assurer d’avoir une protection Antimalware efficace. Si la plupart des éditeurs de logiciels Antivirus intègre cette option dans leur suite payante, les solutions gratuites et efficaces ne sont pas légion.

    Nous vous conseillons Malwarebytes en version gratuite qui, à l’image d’un analyseur de virus, parcourera au travers d’une analyse complète vos fichiers en mémoire et sur votre disque dur à la recherche de contenus dangereux et les supprimera le cas écheant. Accédez au site de l’editeur directement via ce lien : http://www.malwarebytes.org ou indirectement (pour nous remercier…) via celui-ci : http://adf.ly/37Vpp

Vous pouvez désormais redémarrer une première fois votre ordinateur afin de terminer les travaux précédents et poursuivre.

#4 – Inspection du système de fichiers et de la base de registre

Les erreurs lors de l’éxécution de programmes n’est pas systématiquement lié à la présence de logiciels intrus. Il peut arriver suite à un plantage que des fichiers en accès ou des liens en cours de modification se perdent car ces données n’ont pas pu être réecrites à temps ou complètement sur le disque. Il nous faut donc contrôler et corriger ces incohérences.

  • Microsoft Windows possède nativement un outil puissant pour réaliser l’analyse et la correction des systèmes de fichiers.

    Rendez-vous via l’explorateur de fichiers à la racine de votre ordinateur et procédez de la même manière pour chaque disque local : Cliquez-droit > Propriétés puis rendez vous dans l’onglet Outils et choisissez Vérifier maintenant… Pour un meilleur résultat, nous vous conseillons de cocher les options proposées et de procéder à l’opération en mode hors-ligne (après redémarrage de l’ordinateur).

  • Pour mener à bien l’analyse et la correction des incohérence présentes dans votre base de registre, nous vous conseillons de télécharger et installer le programme RegCleaner. L’installation du composant additionnel (Iminent à l’heure ou nous écrivons cet article) n’est pas utile. Accédez au site de l’editeur directement via ce lien : http://regcleaner.softonic.fr ou indirectement (pour nous remercier…) via celui-ci : http://adf.ly/37WWS

    L’execution en mode Administrateur est impérative pour pouvoir apporter des corrections dans la base de registre, aussi pensez à lancer le programme via Clic-droit > Executer en tant qu’administrateur. Ouvrez ensuite l’onglet Tools puis Registry Cleanup > Do them All. Le programme va alors lancer sa recherche et vous pourrez enfin supprimer les entrées via Select > All puis Remove Selected en bas de la fenêtre.

#5 – Déselection de programmes et services chargés au démarrage

Attachons nous désormais à alléger votre système en désactivant l’execution systématique d’applications ne présentant pas d’intérêt primordial.

  • Afin d’identifier ces programmes qui s’éxécutent automatiquement au démarrage de votre ordinateur, nous allons employer un utilitaire Microsoft Sysinternals nommé Autoruns. Accédez au site de l’éditeur directement via ce lien : http://technet.microsoft.com/fr-fr/sysinternals/bb963902 ou indirectement (pour nous remercier…) via celui-ci : http://adf.ly/37X6x

    L’execution en mode Administrateur est encore impérative pour pouvoir appliquer les modifications. Parcourez désormais les différents onglets pour désactiver les composants douteux ou inutililsés lors du lancement de l’ordinateur. Vous voudrez peut-être aussi désactiver certains services Windows comme la prise en charge des réseaux Wifi ou la diffusion de contenu multimédias via la norme uPnP. Pour cela, décochez Hide Windows Entries depuis l’onglet Options et rafraichissez l’affichage.

  • La manipulation précédente peut en rebuter quelques uns de part la difficulté à identifier les programmes inutiles. Nous avons penser à vous et vous suggérons le logiciel Soluto qui vous guidera dans la reconnaissance et dans le controle de ceux-ci. C’est un programme résident qui s’execute au lancement de votre ordinateur et qui donne des instructions à d’autres programmes pour se lancer plus tard lorsque l’ordinateur est inactif, ou bien, pour ne plus se lancer automatiquement.

    Accédez au site de l’éditeur directement via ce lien : http://www.soluto.com ou indirectement (pour nous remercier…) via celui-ci : http://adf.ly/37XfJ

C’est le bon moment pour redémarrer votre poste et appliquer les changements. Vous devriez constater des améliorations en rapidité de lancement et nous allons maintenant contrôler l’impact sur la consommation processeur et mémoire vive.

#6 – Surveillance des performances

Maintenant que votre poste est (normalement) débarrassé des programmes indésirables et allegé des exections indésirables, nous allons contrôler des indicateurs de performances simples.

  • Le gestionnaire des tâches embarqué dans votre système d’exploitation Windows propose un onglet performances dans lequel vous retrouverez une vue synthétique et actualisée en temps réel, de votre utilisation Processeur et mémoire.

    Pour y accéder, faites un clic-droit sur votre barre des taches et sélectionnez “Démarrer le gestionnaire des tâches” dans le menu de sélection. Si votre poste vient de finir de démarrer et que vous n’avez pas encore lancer de votre programme, votre valeur UC utilisée devrait osciller entre 0 et 5% tandis que votre consommation mémoire devrait être inférieure à la moitié. Dans le cas contraire, il vous faudra certainement être encore plus restrictif sur les programmes à executer au démarrage et éventuellement acquérir de la mémoire supplémentaire.

  • Pour aller plus loin maintenant et identifier quels programmes consomment le plus, nous vous conseillons un nouvel outil Microsoft Sysinternals nommé Process Explorer. Accédez au site de l’éditeur directement via ce lien : http://technet.microsoft.com/fr-fr/sysinternals/bb896653 ou indirectement (pour nous remercier…) via celui-ci : http://adf.ly/37YDe

    Ces programmes sont classés hierarchiquement, c’est à dire que les dépendances sont révellées, et il est possible d’agir directement et efficacement sur un processus ou un ensemble de processus en les figeant, ou en les supprimant par exemple. L’outil est également utile pour trouver des correspondances entre des DLL et les programmes qui les exploitent.

#7 – Défragmentation et indexation de disques

La défragmentation est, comme son nom l’indique, une technique visant à rassembler les fragments d’un meme fichier au même endroit pour accélerer sa lecture. L’indexation quant à elle, est une méthode d’optimisation des recherches visant à accélerer sensiblement le processus.

  • Si le système d’exploitation embarque un moteur de défragmentation, il est nécessaire de s’assurer de son execution régulière. Pour cela, rendez vous à nouveau dans les propriétés de vos disques, sous l’onglet Outils puis Défragmenter maintenant…

    Il arrive toutefois que l’on veuille en faire plus, et pour cela nous vous conseillons Auslogics Disk Defrag téléchargeable directement depuis le site de l’éditeur : http://www.auslogics.com ou indirectement (pour nous remercier…) : http://adf.ly/37Ylf. Avec cet outil vous aurez une vue sur la disposition des fichiers et un contrôle plus complet sur le travail avec la possibilité de ne défragmenter qu’un seul dossier ou même un seul fichier.

  • L’indexation des fichiers est une fonctionnalité activée par défaut sur les systèmes d’exploitation Windows. Si son utilisation pour un disque de données peut être intéressante, l’indexation d’un disque système est plus questionnable. Windows offre la possibilité de désactiver l’indexation d’un disque via les propriétés de celui-ci.

    Si vous souhaitiez couper complètement cette option, nous vons invitons à désactiver le service Windows Search en vous rapportant au conseil #5.

#8 – Nos conseils enfin…

Certains de ces conseils vous paraitrons évidents, mais nous pensons qu’il est quand même bon de les rappeller.

  • Pensez à redémarrer votre poste régulièrement. C’est la garantie de libérer de la mémoire et de ne pas surcharger votre poste
  • N’éxécutez pas trop de programmes et de volets/onglets en même temps pour la même raison d’economie de mémoire
  • Tenez à jour vos programmes et votre système au maximum.
  • Pensez à controler les mises à jour de vos pilotes régulièrement pour optimiser les performances (Chipset, carte graphique, etc…)
  • Réalisez des analyses antivirus, des verifications d’intégrité de disque et des défragmentations une fois par mois
  • Soyez prudents avec les liens envoyés par emails, réseaux sociaux ou messagerie instantanée
  • Ne téléchargez et n’installez pas n’importe quoi, n’importe où et sans avoir un oeil attentif à ce que vous faites
  • Si vous avez une hésitation, n’hésitez pas à demander ! Les commentaires sont faits pour ca 🙂

 

Si malgré tous vos efforts, votre poste continue à poser problème. Il faudra alors envisager une réinstallation complète. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette manipulation, acceptez de mettre la main à la poche et faites appel à un professionnel qui s’engagera à vous restituer un poste comme neuf ! 

Notez cet article

GD Star Rating
loading...
Méthode - Nettoyer et optimiser votre ordinateur Windows en 8 étapes, 4.5 out of 5 based on 24 ratings

Leave a comment

Publicité